MENU

Aperçu des #SeriesLHJMQ : Drummondville c. Victoriaville

 

En plus de mettre en vedette les deux formations du Centre-du-Québec, cette série opposera deux des meilleures offensives de la ligue.

En saison régulière, la troupe de Louis Robitaille a eu le meilleur sur les hommes de Dominique Ducharme avec un dossier de 3-1-1-0. Robitaille, ayant lui-même œuvré pendant près de cinq ans derrière le banc de Drummondville, a notamment vécu la série de première ronde entre les deux rivaux de la route 122, au printemps 2014. L’équipe de Drummondville s’était alors imposée en cinq parties au bout d’une bataille acharnée.

Les Voltigeurs auront l’avantage de la glace dans cette série en vertu d’une récolte de deux points de plus que les Tigres en saison régulière, mais n’allez pas croire que c’est l’excès de confiance qui règne dans la chambre.

Le jeune espoir Joseph Veleno produit depuis son arrivée à Drummondville et la tendance s’est poursuivie en séries ; il a connu une première ronde de quatre buts en cinq rencontres et il voudra poursuivre son rythme, surtout que son repêchage de la LNH arrive à grands pas. Le centre de 20 ans, Yvan Mongo, souhaite lui aussi laisser sa marque lors de ses derniers moments dans le junior. Avec neuf points en cinq parties contre Cap-Breton, il prêche par l’exemple.

Entre les poteaux, le gardien Olivier Rodrigue semble être dans sa bulle. Il a connu une très bonne première ronde avec une moyenne de buts alloués de 2,03 et un taux d’efficacité de ,911%. C’est connu, une équipe qui a un bon gardien dans les séries peut se permettre de rêver davantage aux grands honneurs. Le jeune semble voué à un bel avenir et les dépisteurs en prennent note.

Par contre, s’ils espèrent battre les Tigres les Voltigeurs devront améliorer leur attaque à cinq qui a eu un taux de réussite de 16,7% contre les Screaming Eagles. Heureusement, leur désavantage numérique a quant à lui excellé, n’allouant qu’un seul but en 15 occasions de première ronde.

Drummondville compte dans son alignement plusieurs joueurs ayant pris part à la finale de la Coupe du Président de 2017 : Yvan Mongo, Connor Bramwell, Morgan Adams-Moisan et Joe Veleno. C’est un avantage indéniable pour eux dans le vestiaire. C’est sans oublier Dominique Ducharme derrière le banc, qui a lui-même remporté la Coupe du Président et la Coupe Memorial avec les Mooseheads de Halifax en 2013, et qui vient tout juste d’ajouter une médaille d’or avec le Canada au Mondial Junior de cette année.

Chez les Tigres, le centre de petite taille Vitalii Abramov a poursuivi sa saison de rêve en première ronde avec une cueillette de 11 points en cinq parties contre ses anciens coéquipiers des Olympiques de Gatineau. Le directeur général des Tigres, Kevin Cloutier, doit se frotter les mains car son acquisition du mois de novembre est en feu dans un moment où ça compte. Fait intéressant, le Russe est aussi le plus pénalisé de son club et il devra éviter les pièges contre Drummondville.

Son compatriote Ivan Kosorenkov, tout comme les bourgeons du printemps, semble aussi vouloir éclore. L’ailier droit s’est lui aussi surpassé avec une récolte de neuf points dans la première ronde. Le compagnon de trio des deux natifs de la Russie est le toujours dangereux Maxime Comtois, qui demeure le leader et l’âme de cette équipe. L’attaquant originaire de Longueuil n’a pas connu une production aussi dominante qu’en saison régulière avec trois buts et une passe lors de la première série, mais le fait demeure qu’il est toujours menaçant en zone ennemie. Il ne faut pas oublier non plus qu’il demeure une fiabilité dans sa zone pour surveiller ses adversaires et qu’il excelle en désavantage numérique.

À la pointe, les arrières Jérémie Beaudin et Dominic Cormier ont bien fait bouger la rondelle et le message à la ligue est passé : gare à ceux qui prendront des punitions contre les Tigres. La moyenne en avantage numérique de Victoriaville dans sa série contre Gatineau a été de huit buts en 31 occasions, bon pour un taux de réussite de 25,8%.

Le cerbère des Tigres, Étienne Montpetit, n’a rien eu à se reprocher dans la série contre les Olympiques. Le gars est calme et ses coéquipiers semblent patiner avec confiance lorsqu’il est derrière eux. Normal, puisque Montpetit n’a jamais alloué plus de deux buts jusqu’ici dans le bal d’après-saison de 2018.

Étiquetée comme étant une des séries qui s’attirera beaucoup de regards de la part des partisans de la LHJMQ, les affrontements entre les Tigres et les Voltigeurs débutent dès ce soir, le 6 avril, au Centre Marcel-Dionne de Drummondville.

 


Profil d’équipe des Voltigeurs

Profil d’équipe des Tigres

Tableau des Séries

 

plus de nouvelles
2:38
15 déc./18 Phoenix 3 Armada 7
Il y a 1 journée
0:48
15 déc./18 Huskies 2 Tigres 1
Il y a 1 journée
1:47
15 déc./18 Screaming Eagles 3 Sea Dogs 2
Il y a 1 journée
2:16
15 déc./18 Islanders 2 Mooseheads 6
Il y a 1 journée
2:16
15 déc./18 Wildcats 7 Titan 1
Il y a 1 journée
2:06
15 déc./18 Foreurs 5 Cataractes 3
Il y a 1 journée