MENU

Aperçu des #SériesLHJMQ 2019 : Cap-Breton VS. Rimouski

 

À eux deux, ils ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe du Président 39 fois au fil des 21 dernières années, et pourtant l’Océanic de Rimouski et les Screaming Eagles du Cap-Breton ne se sont jamais affrontés en séries d’après-saison. Jusqu’à maintenant. Les deux clubs amorceront leur duel des quarts de finale ce soir à Rimouski.

L’Océanic a obtenu son billet pour le deuxième tour pour la première fois en quatre ans en défaisant les Saguenéens de Chicoutimi en quatre matchs au cours d’une série si corsée qu’elle ne ressemblait en rien à un balayage. Les deux premiers matchs de la série se sont décidés en prolongation, le deuxième nécessitant une quadruple prolongation et devenant du coup un classique instantané. Le club a cédé une avance de trois buts au cours du premier match et a aussi dû venir de l’arrière à l’occasion des matchs no 2 et no 3. Reste que l’Océanic aura profité d’une pause de neuf jours entre les deux premiers tours. La dernière présence de Rimouski en deuxième ronde date de 2015, l’année où l’équipe a fini par décrocher son troisième championnat de la Coupe du Président.

Les Screaming Eagles en sont à leur troisième présence en quatre ans dans les quarts de finale de la LHJMQ. Comme l’Océanic, il leur a fallu venir de l’arrière au score – et répondre à l’appel en prolongation – pour poursuivre leur chemin. En retard deux matchs à zéro contre les Islanders de Charlottetown, les Eagles ont aligné quatre victoires, séquence qui comprend notamment un triomphe qu’ils ont dû aller chercher en prolongation du sixième match après avoir tiré de de l’arrière au pointage. Les Eagles chercheront à atteindre les demi-finales de la ligue pour la première fois depuis 2007; cette année-là, ils s’étaient inclinés devant les Foreurs de Val-d’Or en sept matchs.

Si ces deux clubs ne sont pas très familiers l’un avec l’autre, c’est attribuable en partie au fait qu’ils ne se sont pas affrontés depuis près de six mois. En fait, les deux matchs du calendrier régulier entre les deux formations ont eu lieu à cinq jours d’intervalle. Le 13 octobre à Rimouski, Kevin Mandolese a réalisé 41 arrêts tandis que Mathias Laferrière a enfilé le but vainqueur au moment où il restait un peu plus de six minutes à disputer en troisième, permettant ainsi aux Screaming Eagles d’effacer un déficit de 2-0 et de défaire l’Océanic 3-2. Le 18 octobre à Sydney, les Eagles ont balayé la série de matchs quand le but de Mitchell Balmas à 1:37 de la prolongation a donné à l’équipe locale une autre victoire acquise à l’aide d’une remontée au score, cette fois au compte de 4-3.

Chez l’Océanic, cinq joueurs ont maintenu une moyenne d’un point par match durant le premier tour, groupe dont le chef de file a été Alexis Lafrenière. Celui qui vient d’être nommé joueur le plus utile à son équipe dans la LHJMQ en saison régulière a récolté huit points. Il a été suivi de près par deux vétérans, le joueur de centre Jimmy Huntington (sept points) et le défenseur de l’année dans la ligue – et aussi lauréat du trophée humanitaire — Charle-Edouard D’Astous (six points). Après le premier tour, Colten Ellis se retrouve parmi les meneurs des séries pour la moyenne (2,04) et le taux d’efficacité (.926).

Le chef d’orchestre à l’offensive chez les Screaming Eagles a été Balmas, dont les 11 points lui donnent une égalité au troisième rang chez les meilleurs marqueurs des séries dans la ligue au moment d’entreprendre les quarts de finale. Ses cinq buts lui donnent une égalité en deuxième place à ce chapitre. Au classement des marqueurs de l’équipe, il est suivi de Laferrière (sept points) et du défenseur Leon Gawanke (six points). Egor Sokolov, qui a inscrit cinq points face aux Islanders, a eu un impact important dans l’issue du premier tour puisque trois de ses quatre filets se sont avérés des buts vainqueurs; il a notamment enfilé le but en prolongation qui a donné la série aux siens à l’occasion du sixième match. Kevin Mandolese amorce la deuxième ronde au cinquième rang des gardiens de la ligue pour la moyenne (2,43) et en quatrième place pour le taux d’efficacité (.919). Il a par ailleurs enregistré un blanchissage de 26 arrêts à l’occasion du troisième match de la série contre les Islanders, une victoire de 1-0.

Bien que ces deux clubs ne se soient pas affrontés depuis le début de la saison régulière, on y retrouve quand même des visages familiers. Le défenseur des Eagles Wilson Forest a disputé deux saisons à Rimouski avant d’être échangé au Cap-Breton durant la saison morte. Et le gardien de l’Océanic Ellis, qui est originaire de Whycocomagh en Nouvelle-Écosse, a eu droit à un bref séjour chez les Screaming Eagles à l’âge de 16 ans avant d’être échangé à Rimouski à l’approche de sa première saison complète dans la ligue.

Même si les deux équipes ne se sont jamais affrontées dans les séries sous leur forme actuelle, il y a quand même un historique intéressant quand on regarde leurs anciennes incarnations. En 1995, les Bisons de Granby – deux ans avant le déménagement de l’équipe à Sydney – a défait le Lynx de Saint-Jean en sept matchs dans ce qui allait s’avérer le dernier affrontement du Lynx avant que le club s’installe à Rimouski cet été-là.

 

Comparatif des deux équipes (saison rég.) :

Cap-Breton Rimouski
Fiche 40-22-1-5 — 86 points 44-20-4-0 — 92 points
Rang Division 3e Maritimes 2e Est
Rang Association 5e Est 3e Est
Rang Ligue 7e 5e
Fiche domicile 20-10-0-4 22-11-1-0
Fiche étranger 20-12-1-1 22-9-3-0
BP 267 272
BC 214 173
AN (Total) (49/235) 20.9% (67/245) 27.3%
DN (Total) (51/230) 77.8% (58/295) 80.3%
Meilleure Recrue (PTS) Lafrance (5-17-22) Massicotte (1-8-9)
Meilleurs Pointeurs (PTS) Balmas (43-39-82) Lafrenière (37-68-105)
Laferrière (28-46-74) Huntington (40-52-92)
Sokolov (30-27-57) D’Astous (14-52-66)
Gawanke (17-40-57) Zavgorodniy (28-36-64)
Gentile (15-40-55) Garneau (36-22-58)

 

plus de nouvelles
2:26
LHJMQ | Analyse du Jour 2 du Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
La LHJMQ bien représentée au Jour 2 du Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
GALERIE : Les joueurs de la LHJMQ sélectionnés au Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours
2:29
Repêchage LNH 2019 | Point de presse Samuel Bolduc
Il y a 2 jours
2:31
Repêchage LNH 2019 | Point de presse Raphaël Lavoie
Il y a 2 jours
1:18
Entrevue avec Alex Beaucage au Repêchage LNH 2019
Il y a 2 jours