MENU

Aperçu de la saison des Saguenéens

La saison dernière, les Saguenéens de Chicoutimi formaient l’une des plus vieilles équipes de la Ligue de hockey junior majeur, mais les résultats n’ont pas été au rendez-vous. Ce sera tout le contraire pour leur 43e saison alors que les Sags seront maintenant les plus jeunes du circuit Courteau avec notamment cinq joueurs de 16 ans.

À la même date l’an dernier, les Sags avaient un alignement uniquement composé de vétérans sans une seule recrue, une situation assez rare dans le junior majeur. La saison a finalement été très mouvementée marquée par un changement d’entraîneur et une sortie rapide au premier tour éliminatoire contre les Wildcats de Moncton.

Arrivé en poste en novembre dans les doubles fonctions d’entraîneur et directeur général, le Chicoutimien Yanick Jean a passablement chamboulé les choses au cours des derniers mois et a été très actif avec ses homologues pour boucler plusieurs transactions. En plus du départ du capitaine Laurent Dauphin pour les professionnels, il a transigé quelques vétérans, Alexandre Ranger, Jérémy Bouchard, Carl Tremblay et Anthony Gingras pour les remplacer par le défenseur Julien Carignan-Labbé et les attaquants Antoine Marcoux, Alexandre Jacob et Jonathan Bourcier. Yanick Jean a également effectué un imposant virage jeunesse grâce surtout à un repêchage fructueux à Sherbrooke en juin qui a culminé sur neuf nouveaux joueurs, dont les quatre premiers choix, les défenseurs Alexander Krief, Jérémy Groleau et Keenan MacIsaac, l’attaquant Nicolas Guay. Sélectionné en quatrième ronde, Nicholas Cardonne fera le saut dans la LHJMQ à 16 ans après avoir joué l’an dernier midget espoir au Lac-Saint-Louis. Ils seront donc cinq joueurs de 16 ans, ce qui a demandé une permission spéciale de la part du commissaire Gilles Courteau avec la limite normalement fixée à quatre.

«C’était le plan et on n’avait pas le choix de le faire. On est convaincus que c’est la meilleure manière de faire», plaide Yanick Jean, promettant du même souffle que tous les jeunes auront du temps de glace de qualité.

«Je ne tricherai pas. Pour moi, tricher ne nous amènera rien. On ne va pas jouer des joueurs 35 minutes pour ramasser des points au classement. On n’avancera pas en tant qu’organisation en faisant ça, d’annoncer le grand manitou des Saguenéens qui a aussi ajouté deux nouveaux joueurs européens, l’attaquant Dmitry Zhukenov et le défenseur Artem Maltsev.

Le mot d’ordre lors des prochains mois sera le travail. Depuis la première journée du camp, Yanick Jean a également modifié l’horaire qui est dorénavant très bien rempli. Alors que les jeunes s’adaptent à leur nouveau quotidien, l’entraîneur souligne que les plus vieux ont très bien répondu sans se plaindre une seule fois. «On veut que les gens d’ici soient fiers d’être représentés par eux, annonce Yanick Jean. C’est la base, pour moi, l’éthique de travail. Ça revient aux trois choses qu’on a discuté avec les joueurs: le sentiment d’appartenance, la discipline et le surpassement tant sur la glace qu’à l’extérieur dans le quotidien d’une saison.

«Il faut que j’utilise mon expérience pour comprendre qu’avec des jeunes, ce sont souvent des matchs, des semaines et des saisons en montagnes russes. Mais quand tu as des jeunes de qualité, ils te donnent le goût de venir à l’aréna et de travailler encore plus fort pour eux», plaide le pilote des Bleus.

Sans capitaine

La saison 2015-2016 des Saguenéens s’amorcera sans capitaine, mais plutôt un trio d’assistants, les vétérans de l’équipe Frédéric Allard et Nicolas Roy ainsi que le nouveau venu dans la brigade défensive Julien Carignan-Labbé acquis en retour de Jérémy Bouchard au cours de l’été. L’an dernier, le ‘‘C’’ était porté par le meneur en attaquant Laurent Dauphin qui à 20 ans, fera ses premiers pas dans les rangs professionnels avec l’organisation des Coyotes de Phoenix. Yanick Jean en a fait l’annonce aux joueurs concernés en début de semaine. «Frédéric et Nicolas sont arrivés ici à 16 ans. C’est leur troisième année déjà dans la ligue. Ce sont des joueurs qui ont des rôles importants et qui font partie du présent comme du futur de l’équipe. Même chose pour Carignan, un autre joueur de 18 ans. Il arrive d’une bonne organisation et a eu beaucoup de bons modèles de leadership par le passé. C’est quelqu’un de mature, de solide. Son leadership était important pour nous quand on a fait son acquisition», de faire valoir l’entraîneur-chef qui souligne qu’il aura besoin de l’apport de tous dans le vestiaire.

«Je l’ai dit souvent dans le passé que le leadership, quand je suis arrivé, c’est quelque chose qui manquait. On veut le développer et former du leadership. On a choisi des joueurs comme assistants qu’on est convaincus qu’ils peuvent devenir de bons leaders et ont déjà des qualités de meneurs. On a d’autres joueurs aussi dans l’équipe qui vont être importants. Ce n’est pas seulement la lettre sur le chandail. C’est un vieux cliché, mais c’est ça», d’estimer Yanick Jean qui ne ferme pas la porte à nommer un capitaine en cours de saison. «Je suis ouvert à tout», lance-t-il.

plus de nouvelles
Aperçu du Repêchage LNH 2018 : Top 3 Gardiens LHJMQ
Il y a 55 minutes
Aperçu du Repêchage LNH 2018 : Top 3 Défenseurs LHJMQ
Il y a 4 heures
Aperçu du Repêchage LNH 2018 : Top 3 Attaquants LHJMQ
Il y a 5 heures
Filip Zadina, prêt pour la grande scène
Il y a 1 journée
1:58
Repêchage LNH : Samuel Girard
Il y a 1 journée
Noah Dobson, une étoile montante
Il y a 2 jours